Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marie Bernardi.

 

 


lanterne-copie-1.gifDéficit commercial extérieur à 29,2 milliards d’euros, côte de popularité en berne avec seulement 16% de satisfaits, censure du pacte de responsabilité, le PRG menaçant de quitte le gouvernement après EELV, la réforme des collectivités territoriales très critiquée….

Voilà tous les ingrédients du gâteau d’anniversaire de François Hollande qui va avoir 60 ans et qui réfugié à La Lanterne est aux abonnés absent.

 

Avec cette morosité ambiante et pesante la rentrée parlementaire de septembre et la préparation du budget 2015 risquent d’être chaudes…Il n’y aura pas la douceur de l’été indien au parlement.

Pour anticiper E. Valls joue les amortisseurs en préparant les esprits à une rentrée économique et sociale difficile.

 

La cerise sur le gâteau c’est la camouflet infligé au gouvernement par le Conseil Constitutionnel au sujet de pacte de responsabilité.

Pourtant, lors de vœux présentés aux Français(es), François Hollande présentait ce projet de loi comme la solution du siècle. Il en faisait l’alpha et l’oméga de sa stratégie politique.

Les 40 milliards d’euros offerts au patronat sans contrepartie représentaient la soi-disant clef de voûte de sa politique social-libérale….très libérale.

 

Averti à plusieurs reprises de l’anti constitutionnalité du texte, le gouvernement n’en a eu cure….Alors qu’il connaissait le risque il a voulu passé en force en jouant au « poker menteur » et en espérant que les sages n’oseraient pas retoquer le texte. !!...

Mais ces derniers font respecter la loi, rien que la loi mais toute la loi constitutionnelle, notamment en matière d’équité concernant les cotisations sociales.

Résultat : le gouvernement et le chef de l’Etat  amis aussi les parlementaires ayant voté cette loi essuient un énorme camouflet bien mérité !!

 

Plutôt que de prêter le flanc aux sirènes de la finance et du grand patronat François Hollande eut mieux été inspiré d’écouter ce que préconisaient la majorité des syndicats (sauf la CFDT) et les formations de la vraie gauche.

Pourquoi ne pas mettre en place une fiscalité juste et progressive ?....

Pourquoi refuser d’augmenter le pouvoir d’achat et les salaires ?...

Pourquoi refuser d’augmenter le SMIC ?...

Pourquoi avoir geler les pensions et retraites ?....

Pour avoir reculer l’âge de départ à la dite retraite ?...

Pourquoi casser toujours plus les services publics ?...

 

Parce que le chef de l’Etat et son gouvernement tournent le dos à la gauche en reniant tous les engagements qui leur ont permis d’être élus !!!

 

Alors, comme l’a justement souligné Olivier Datigolles, porte parole du PCF (membre du FdG) en parlant de l’action gouvernementale   : « Une politique qui oublie ses valeurs de gauche est une impasse. »

Le chef de l’Etat a t-il oublié que c’est le travail qui crée la richesse et que c’est le capital qui crée les riches en spoliant les salariés….Cet axiome ne paraît pas atteindre son esprit…

 

A moins que de La Lanterne, où F. Hollande passe ses vacances ne jaillisse la lumière ???...

Ou qu’à la rentrée  l’action de masse l’oblige à changer de cap ???....

 

 

Jean-Marie Bernardi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article